Relevé du temps de paroles par le CSA : constat éloquant

Publié le par A. Florent


Article publié dans Marianne
Par François VIGNAL

Le CSA a publié son relevé de temps de parole pour les radios. Verdict : du progrès, mais encore trop de bipolarisation. Sur RMC, Sarkozy, Royal et Bayrou sont quasiment à égalité.

 Le CSA a publié son dernier relevé de temps de parole pour les candidats sur la période du 1er décembre au 2 février. Après les chaînes hertziennes nationales le 8 février dernier, c'est au tour des radios et chaînes d'information en continu d'être passées au crible. D'une manière générale, le Conseil supérieur de l'audiovisuel constate la « poursuite de l'effort déjà observé (…) pour assurer une plus grande diversité des candidats (…) et réduire la bipolarisation », mais souligne cependant « la persistance (…) pour certains services, de problèmes liés à la bipolarisation excessive ». Le CSA demande donc la poursuite des rééquilibrages pour parvenir à l'équité.

Dans le détail, les radios ne logent pas tous les candidats à la même enseigne. Pour ses journaux d'information, France Info donne un temps de parole (candidat et soutiens) presque égal entre Ségolène Royal (4h56) et Nicolas Sarkozy (4h27). Suivent à égalité François Bayrou et Jean-Marie Le Pen (1h53 chacun). Dominique Voynet (1h17) et Marie-George Buffet (54 min) sont bien traitées, tout comme Philippe de Villiers (48 min).

Sur France Inter, Royal et Sarkozy sont là aussi couverts équitablement (un peu plus de 4 heures chacun), et Bayrou est plutôt bien servi avec 2h12. Buffet (1h22) est devant Le Pen (58 min), et Corinne Lepage (26 min) devance Besancenot (17 min). Arlette Laguiller, elle, cumule difficilement 1min45 en deux mois.

La bipolarisation qui existe sur le service public se trouve encore renforcée sur le privé. Sur RTL, Royal et Sarkozy disposent à eux deux de près de 5 heures d'antenne. François Bayrou n'a lui que 53 minutes, et Le Pen encore moins (44 min). Le temps cumulé de Villiers, Buffet, Voynet, Dupont-Aignan, Besancenot, Nihous, Laguiller et Bové représente 2 heures… Royal en a 3h09 à elle seule.

Sur Europe 1, le duo Sarkozy-Royal écrase aussi les temps d'antenne : 7h30 à eux deux. Bayrou suit péniblement derrière avec 56 minutes. Les autres ne se partagent que des miettes : Voynet, 22 min, Le Pen juste 17 min, et Besancenot, 1 min !

RMC se singularise. Ségolène Royal (1h48), Nicolas Sarkozy (1h34) et surtout François Bayrou (1h27) ont pratiquement tous les trois un temps de parole comparable. Une quasi égalité qui se fait, là aussi, au détriment des autres candidats : Le Pen (6 min), Besancenot (11 min), Buffet (11 min), Villiers (14 min), Bové (6 min), Voynet (18 min), Dupont-Aignan (3 min) et Nihous (3 min).

Publié dans Actualités politiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article